Le Groupe Galilé tourné vers l’avenir, en visite au CES de Las Vegas.

C’est le lieu de rendez-vous incontournable pour les acteurs mondiaux des technologies grand public office de terrain d’expérimentation pour les entreprises innovantes et les technologies de pointe depuis 50 ans. 

 

Plus de 170 000 participants de 160 pays différents ont la chance de découvrir 4 400 sociétés exposantes , dont notamment des fabricants, des développeurs et des fournisseurs de matériel technologique.

Ils peuvent également assister à tout un  programme de conférences  avec plus de 250 sessions de débat.

Ce salon produit par la  Consumer Technology Association  (CTA) attire tous les ans de plus en plus de chefs d’entreprise et de penseurs pionniers du monde entier qui viennent chercher des solutions à leur problématique industrielle.

 

 

 

 

Vincent Lemonde, notre spécialiste de la robotique et de l’intelligence artificielle est actuellement présent au CES de Las Vegas. Il nous fait part de ses premières impressions en direct des Etats-Unis sur cette grande édition 2020 :

“Les journées sont denses.
Le salon est représentatif de l’excès et de la démesure américaine.
Des milliers d’exposants. Comme on s’y attend, l’IA est partout.

Il faut donc bien faire attention à ce qui en est vraiment et distinguer ceux qui jouent sur le buzzword.

Les véhicules connectés sont partout. Des annonces des grands constructeurs comme Mercedes et même Sony aux fournisseurs de composants (des dizaines de nouveaux LIDAR).
La santé entre dans le domicile. Des montres, des bracelets, des toilettes, des miroirs prennent des quantités de données sur nos corps pour nous aider à bien nous nourrir, à bien nous entretenir, … le futur est clairement assisté.

Moins de startup française cette année. Un peu plus de 300 contre 400 l’année dernière. Une sélection basée sur la maturité a été réalisée ; sélection saine mais pas encore suffisante pour éviter de tomber sur des sociétés non encore créées avec des produits non prototypés.

Cette première journée montre un gros potentiel pour comprendre où va notre monde technologique. C’est sans aucun doute un événement incontournable pour ceux qui veulent toucher du doigt un avenir qui se dessine. Mais il faut garder la tête sur les épaules et éviter de tomber dans la technophilie.”

Vincent Lemonde