Le Made in France : fondement du groupe Galilé

Aujourd’hui et demain, 8 et 9 septembre 2016, se tiennent les 2èmes assisses nationales du Produire en France à Reims. L’occasion de rappeler que le rayonnement des PMEs françaises dans les secteurs de l’industrie, de l’énergie et de la manutention est le fondement à l’origine même de la création du groupe Galilé.

Le groupe Galilé fait rayonner les savoir-faire français

Logo Galilé Groupe

Depuis plus de 20 ans déjà, et ce bien avant la mode médiatique pour le made in France, Eric Michoux, PDG du groupe Galilé, croit fermement aux innombrables atouts de notre tissu de PME-PMI nationales. L’ambition du groupe Galilé est de participer activement à la vie économique de la France, grâce à son faisceau de PME rentables et pérennes, reposant sur un mode de gouvernance pragmatique.

Entrepreneur dans l’âme, cet ingénieur mécanicien de formation décide de créer sa propre structure en 1997, avec la reprise de Siem Services à Mâcon. Aujourd’hui, le groupe Galilé : c’est 3 pôles d’activité, 18 entreprises, 500 salariés et 70M de CA.

 

L’humain au cœur des priorités du groupe Galilé

eric-michoux

Eric Michoux n’a jamais pu admettre de voir disparaître des entreprises au savoir-faire unique, fleurons hérités de la grande histoire industrielle de notre pays, et avec elles des centaines d’emplois. Depuis toujours, l’entrepreneuriat, l’innovation, le goût des challenges ainsi que l’approche humaine liée au partage et à la transmission des savoirs et des techniques passionnent Eric Michoux, qui a réussi à insuffler toutes ces belles valeurs au groupe. Comme il le rappelle : «  le développement d’un groupe ne peut s’effectuer sans privilégier ses forces vives, à savoir les salariés. Les valeurs humaines d’écoute, de dialogue, de partage et de solidarité prédominent au quotidien, pour qu’au sein du groupe Galilé, chaque personne, homme et femme, puisse progresser à son rythme. »

Un « made in France » qui s’exporte !

« Répondre aux défis du marché et réussir à s’implanter à l’étranger permet la création d’emplois dans nos régions. L’export reste un des atouts essentiels dans la pérennité de nos entreprises ! » explique M. Michoux.
Conscients des enjeux liés à la mondialisation et à la compétitivité, les dirigeants du groupe Galilé ont la volonté d’exporter les savoir-faire des entreprises qui toutes s’inscrivent dans la stratégie globale « Investissement, Innovation et International ». C’est ainsi que la société Escofier a ouvert des bureaux dans 3 pays : l’Allemagne (Sarrebruck), les Etats-Unis (Crystal Lake) et l’Inde (Hyderabad). D’autres pays comme la Chine et l’Angleterre sont déjà ciblés pour faire connaître les savoir-faire et l’expertise des 18 sociétés du groupe.      

Dans cette dynamique de développement à l’international, le groupe Galilé embauche aussi des jeunes diplômés en VIE comme c’est le cas avec Pierre (Lire son témoignage) et comme ce sera aussi le cas pour notre futur VIE en Allemagne (Postuler ici)

made-in-france_carre_5px-01